Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 10:13
classico 2016 :quelques infos de la saison mouche

Clement Battista nous donne quelques infos du début de sa saison mouche sur le parc de peyre .

Info qu'il partage avec nous afin que chacun puisse bénéficier de ses observations.

Lesquelles observations lui avaient permis le coup de genie 2015 (peche avec une eponge)

C'est aussi ca l'esprit "a nouste"

classico 2016 :quelques infos de la saison mouche

Infos Labouheyre

Salut à tous

Je vais essayer de faire un petit topo sur la situation du lac du Parc de Peyre avant la première manche du A Nouste. J’espère que ça pourra aider ceux d’entre vous qui n’ont pas pu s’y rendre pendant la saison réservoir.

Premier facteur, le niveau du lac. Même si les pluies de ces derniers temps ont fait remonter le niveau, il reste relativement bas, pour l’hiver. Les conséquences sont, bien sûr, de pousser les poissons à se concentrer. Comme l’a remarqué Joël, le vent toujours orienté direction nord-ouest a pour résultat de concentrer les poissons à l’endroit où les vagues se forment.

Donc, et c’est le principal facteur vraiment propre à cette saison , les poissons sont essentiellement rassemblés en banc. Ces bancs sont composés de 10 à 30 poissons de taille similaire, de 40 à 55 cm en moyenne. Il y a toujours de un à trois bancs visibles, se manifestant par des remous et des gobages. En dehors de ces bancs, on trouve quelques poissons isolés, généralement les plus longs, ceux issus du premier lâcher (60 à 70 cm).

Ces poissons là sont assez rares, répartis sur le lac, et difficiles à trouver. Les bancs, eux, sont très faciles à repérer…mais pas forcément à pêcher. Leur comportement est très lunatique, et certaines fois aucun poisson du banc ne voudra mordre, alors qu’on pêche au milieu des poissons. D’une manière générale, un temps couvert, avec du vent, sera très bon : les poissons s’alimentent. On peut alors pêcher en power fishing afin de sortir un poisson actif. Dans le cas d’un temps ensoleillé et sans vent, les poissons seront beaucoup plus faciles à voir mais pas à pêcher. On aura donc intérêt à allonger les bas de ligne, à descendre en diamètre, et à proposer des imitations plus petites en animant plus lentement.

Les poissons des bancs sont assez tournés vers la surface. D’où ,je pense, la possibilité de pêcher assez près de (voire en) surface. Un moucheur m’a récemment sorti 4 poissons devant le nez en pêchant avec un micro popper à black bass !

Ceci dit, les conditions variant, le comportement des poissons peut changer du tout au tout, d’autant plus que les bancs sont extrêmement mobiles, et peuvent bouger d’une centaine de mètres en a peine une minute. Une constante est cependant le fait de prendre les poissons à la tombée. On lance dans le banc, on attend un peu, et à peine on commence à animer qu’on prend une grosse claque. Compétition entre les individus aidant, cette technique de pêche à la tombée au milieu des bancs m’a permis de réaliser jusqu’à 80 % de mes prises par sortie.

Il me semble également intéressant de remarquer que les truites semblent cette année préférer de petits leurres. Mes streamers font en moyenne entre 1 et 3 cm...coloris orange et surtout chartreux en tête. Pêcher lentement entre deux eaux semble être un bon moyen de pêcher les bancs efficacement. La pression de pêche a souvent pour effet de caler les poissons, ou, pire, de faire partir les bancs hors de portée de lancer. Prévoyez donc de quoi balancer loin, au cas où.

Enfin, des heures sont préférables. Le matin est généralement assez aléatoire. La pêche commence généralement vers 11h pour se terminer vers 15/16h. Plus tard, c’est moins bon.

Donc, il me semble pertinent de posséder dans sa boîte les traditionnelles ondulantes, tournantes. Les PN coulants type D-Contact ne sont plus forcément les meilleurs pour prospecter, les poissons se tenant souvent dans moins de 1 m d’eau. Je préférerais des LS montés pour pêcher à la volée dans les bancs, des cranks, des PN flottants. Pour ceux qui avaient prévu des mouches-pain…cette année les truites ne mangent presque plus de pain car le généreux donateur a arrêté ! Vous pouvez amener quelques éponges quand même, on ne sait jamais. Donc, selon moi, les indispensables sont : ondulantes, tournantes, PN divers mais pas trop gros, LS sur TP Light. Mais ça les habitués le savent bien !

Quoi qu’il en soit, cet avis n’est que le mien, et il est possible que ce jour-là la pêche se déroule tout autrement…c’est la pêche !

J’espère que ces quelques Infos vous aideront un peu, je referais un petit article juste avant le A Nouste pour vous donner les dernières nouvelles !

Bonne préparation !

Clément.

classico 2016 :quelques infos de la saison mouche

Partager cet article

Repost 0
Published by vertgalant
commenter cet article

commentaires